Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par roland
Publié dans : #calmar

 Nous sommes Vendredi il est 16 h30, Romain va décoller pour rejoindre Cassis, moi je viens de terminer la semaine de travail et je suis à la super bourre. En rien de temps je suis sur la route avec ma vieille bagnole verte, ma combinaison de ski pour le froid et l'angoisse au ventre... Il y a beaucoup de vent, la pluie menace, les nuages sont très bas et météo france annonce peut être de la neige c'est vous dire si ce Vendredi soir commence mal. David est venu la veille et n'a pas pu pêcher tellement  il y  avait des vagues, il s'est rabattu sur un autre poste de pêche plus à l'abris des furies de la mer.

Il est cinq heures du soir et il y a tellement de nuages chargés de pleurs que nous sommes presque dans le noir, les gouttes de pluie m'accompagnent tout le long du chemin qui serpente entre les blocs de roches blanches et la terre meuble chargée d'eau qui se creuse de grandes flaques et qui m'oblige a faire des zigzags sur le chemin. 

Une fois presque sur place il fait nuit complet  j'aperçois de loin l'éclairage de mon ami qui bataille au dessus de l'eau, je suis trop loin pour distinguer mais je suppose qu'avec la grosse houle qui passe au raz de ses pieds c'est sûrement pour quelque chose... Du haut de la colline je l'interpelle:

- Ho Romain !!!!

-Ho pétard Roland je vient de prendre un tube à l'instant j'ai pas pu le salabrer je l'ai monté en force !!

Effectivement, le calmar qu'il vient de monter c'est du balèze !

 

Je m'installe en vitesse mais les vagues sont vraiment menaçantes et mon bouchon maison est à l'agonie, il m'est presque impossible de voir une touche.

Mon copain prend deux calmars de plus un peu au hasard mais pour moi c'est l'attente. Je cale une canne avec un couteau pour appât, a peine une minute plus tard un beau sar s'y prend, ouf je ne suis pas bredouille! L'autre canne que j'ai poste à l'aplomb des roche taquine, le fil part dans l'autre sens du courant, tient j'ai un calmar dessus...mais quel calmar la photo parle d'elle même!!!!! Malgré qu'il soit planté de tous les côtés il va retourner rapidement à l'eau et disparaître avec un oeil qui risque de lui faire mal un moment.

Alors que nous discutions pour tuer un peu l'attente le témoin lumineux de Romain monte un peu, difficile de dire si c'est une touche ou la houle, au cas ou il remonte et se trouve en ligne avec un poisson très batailleur qui lui fait un spécial défense, il plonge part dans tous les sens pour se libérer de l'hameçon, sa canne buscle va ici lui être un précieux allié pour le mettre au sec. Il s'agit d'un beau pagre d'un bon demi kilo, pas étonnant, c'est vraiment un poisson qui bataille bien. Nous allons prendre quelques sars par ci par là mais rien de bien folichon.

 Le vent qui ne nous avait pas trop ennuyé jusqu'ici fait son apparition vers trois heures du matin ce qui gache définitivement notre soirée, car en plus il est très froid.

Au bout d'une heure nous décidâmes de partir car je ne voit plus comment nous pourrions voir les touches et les appâts posés au fond sont systématiquement mangés par des petits poissons sans pour autant y voir une amorce de touche. En remontant mon bouchon un petit calmar se plante sur ma calamrette. Mais nous n'avons plus envie de rester car il fait vraiment froid et il n'y a pas de calmars de ce côté, il est cinq heures et pendant que Paris s'éveille nous marchons lentement vers nos voitures espérant que vendredi prochain David pourra venir avec nous et que la météo pour une fois nous lache les basquets...

Un bouchon fait maison qui peut être vu de très loin il a plusieurs gros avantages, il est très visible la nuit, n'est pas trop sensible a la grosse houle, il y a une pile rechargeable dedans donc excellent pour plusieurs pêches, mais par contre il faut être attentif aux mouvements du bouchon qui pourrai trahir un calmar sur ton appât car il ne coule pas facilement et c'est son seul inconvénient.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog