Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #Poissons

J' aime tellement la mer, tout les efforts qu'il faut pour y aller et tout ce qui m'entoure qu'il est difficile parfois de fermer ma gueule sur les conneries que font certains. Là je parle du politicar aveugle au pêcheur imbécile qui se fusille le pied avec du gros calibre tant ces deux extrêmes catégories se sont bien incomprises et se rejoignent finalement. Les professionnels qui promènent lamentablement leurs filets le long des roches, les pêcheurs de fortune qui râlent par ce que leur coin est barré par les mailles aveugles, les plongeurs lourdement armés qui sortent leur carnet de commandes lors de la saison du loup dans les frayères, finalement, on retrouve tout ça dans la vie quotidienne si on regarde un peu.

Dès que je peut et peu importe où je me trouve sur la planète et depuis bien longtemps (même sur internet) j'observe de près le comportement humain. Cela me permet de ne pas être un peu moins celui que je ne veut pas être, du moins, j'essaye de ne pas l'être sinon ça sert à rien. Pour les articles c'est une peu pareil, j'essaye tant que possible de ne pas parler uniquement que de ma pêche ou exclusivement que de moi, j'essaye de ne pas être l'unique centre d'intérêt de l'article et pour tout dire si il ne passait rien dans ce monde de plus important que moi c'est sûrement ce que je ferait, Seulement voilà. Il y a des choses qui méritent que tout le monde sorte un peu de son petit doigt coincé dans le cul pour se sacrifier un tout petit peu à l'information. Je souffre de voir que tout passe sans que rien ne dérange le monde de la pêche, on laisse les journaux et les médias faire tout le travail, mais nous qui avons des blogs ou des sites nous sommes sencés faire remonter quelque chose de tout ça, non ? Je n'ai pas vu beaucoup de blogs parler du parc des calanques, je n'ai pas vu un seule âme qui a parlé du permis de pêche ( même si il est en suspens) PIRE, très peu de recommandations sur l'attitude qu'un vrai pêcheur doit avoir vis à vis de la mer. Par contre j'ai pu voir une armée de site ou de blog où les proprios posent comme des larves derrière un poisson mort à s'astiquer le manche parce que peut être une fois dans leurs vie ils ont accompli un truc qui leur correspond. J'ai pu noter que le moindre beau poisson est une sorte de trophée qui sert à orner un palmarès de papier, tout est trop éphémère pour que le comportement humain ne puisse prendre la pas sur une certaine dimension. Cette dimension c'est le créateur du site qui la fait naître, c'est lui qui impulse son propre concept qui va diriger le lecteur dans un contexte où il est mesure de proposer quelques questions fondamentales sur ce qui va arriver ou de ce qui est déjà arrivé. Ceux qui sont habitués de silverpeche ne s'attendent pas à voir trois photos, un texte bâclé et une liche de trente kilos tenue à bout de bras dans les mers tropicales avec un leurre multicolore entre les dents. En cela je rejoint mes profonds amis les galinettes qui travaillent intelligemment sur la dérision de tout, même si c'est grave, même si la connerie humaine est plus forte que nos petits moyens, on rit...On rit car dans les yeux de Ange c'est comique, même si tout cela ne l'est pas on fini par capter le sens de l'absurdité de ce non sens. Mais quand  on connaît bien ce "clown triste" il ne rit pas de tout et c'est bien ça dont on parle, on fait rire ou rêver mais le but est le même, c'est d'y faire penser et que cela soit imprimé avec des gags. 

Nous on est pas des comiques et rien de tout ce qui arrive politiquement ne nous fait sourire vraiment d'ailleurs il faudra que le lecteur de silverpeche s'habitue progressivement à voir de plus en plus de l'information dans ses lignes, nous ne sommes pas amuseurs public et n'en déplaise nous aussi, nous ne vivons pas dans les nuages mais bien sur terre. Nous allons dénoncer tout ce qui fâche, tout ce qui fait le quotidien et qui bousille notre passion, on va partir du départ et croyez moi il y a de la matière explosive. Je ne peut pas me résoudre à ne rien dire quand mon quotidien est menacé par des gens qui volent au jour le jour sans être inquiété, quand on massacre tout pour quelques sous ou pour devenir le président du parc des calanques, quand Fillon intervient sur TF1 pour critiquer ouvertement l'actuel président alors que le bordel règne dans les rangs de l'UMP. Que croyez-vous ? La pression monte dans mes veines car tout ce qui compose la vie est lié à ma passion car cela me touche dans mon intellect. Me dire c'est le destin, on n'y peut rien c'est pas la tasse de thé de silverpeche et nous ne sommes pas mono-tache ni là pour vous amuser, ceux qui nous suivent depuis des lustres vont comprendre facilement.

Personne n'empêchera nos mondes de devenir des lieux insalubres pas même un parc des calanques, personne ne pourra coincer tout les braconniers pas même tous les queues de poissons coupées, personne ne peut revenir en arrière et recréer un monde intelligent par ce qu'il y a trop de cons de la surface jusqu'au fond.

J'ai pris le parti de faire beaucoup de sorties et de ne plus me soucier des interdictions, je tient à prendre mes enfants pour leur montrer les restes de ce qui a fait toute mon enfance, curieusement je prends la place de mon père petit à petit...

DSC04629

Ce jour là nous arrivons de très bonne heure sur notre poste marseillais, le temps est parfait mais une petite perturbation risque de contrarier nos plans.  Pour l'instant mes gosses sont heureux, ils cavalent sur les roches comme Peter Pan sur les nuages et en attendant que je puisse monter leurs cannes, ils jouent sans perdre de temps.

DSC04632

Nous nous installons rapidement sous le jour qui se lève et je ne tarde pas à mettre les énormes bibis de chez Orlando qui devraient faire du remue ménage sous les eaux même en hiver.

DSC04899

Au risque de vous égratigner le rétine ceci est un bibi d'espagne, il a une peau très très très très dure ce qui confère une tenue zéro défaut sur l'hameçon sans ligature. Il représente six ou sept calées et coûte cinq euros, voilà un bon rapport qualité/prix qui me va bien. Il a la très grande faculté de ne pas rétrécir quand on le coupe et il est rempli de bonnes effluves qui ne peut laisser une daurade insensible. Au passage je souhaite signaler que le les gros bibis ne doivent pas se mettre en entier, ils doivent être "impérativement" coupés par le milieu ou en tronçons en fonction de ce que l'on souhaite avoir au bout de la ligne, au plus le morceau est juteux et attractif, au plus les chances de croiser un beau poisson est grand, c'est mathématique et ceux qui se refusent par méconnaissance de faire le pas vont rester sur le quai. Une boite de bibis fusibles gorgés d'antibiotiques vaut sept euros, fait ton choix...

Bon voilà, j'ai toutes les lignes alignées sur ce bout de roche, il est temps de monter les cannes des enfants pour que eux aussi puissent profiter de la mer sous mon oeil bienveillant. Mon fils hurle comme un fou alors que je suis le dos tourné:

-"Papa la touche ta canne est plié en deux viens vite !!!!!"

Si j'ai bonne mémoire mon fils est plus attentif que moi pour le coup, il me signale la moindre touche alors que moi je suis souvent affairé à calculer des choses ou alors que je suis en vadrouille mentale, une introspection qui me joue des tours mais bon, j'ai mon fils qui veille au grain....

DSC04902

Ca commence par une mise en ligne du poisson suivi d'un ferrage sans violence mais très ferme...

DSC04906-001

La bestiole rush sa race et je doit composer avec de puissants sondages qui me font immédiatement aimer mes nouveaux fils TRABUCCO qui résistent à 9 kilos en 22 centièmes.

DSC04916

Houfffff, elle se calme un peu. Je reste attentif car à tout moment elle peut sonder à tout exploser. Mes enfants hurlent de joie, mon fils prends quelques photos et ma fille filme ce qui va me permettre de valider ces quelques lignes.

Ce que je n'avais pas prévu c'est qu'il ne sera pas possible à mon fils de salabrer le poisson, le salabre est trop lourd pour lui et tenir un poisson qui sonde avec rage l'est encore moins...Là je me retrouve dans une configuration délicate, mince, mais ça commence à sentir le roussi pour moi. Le temps que mon garçon arrive avec le salabre comme un chevalier qui tient un joue trop lourd pour lui le poisson va sonder avec rage et se décrocher. Malgré tout nous avons pu voir d'assez près la bestiole venue tout droit de mes rêves et qui est repartie comme elle est venue... subitement il me vient une angoisse profonde que j'ai beaucoup de mal à évacuer. Égratigné profondément nous plierons boutique car le vent empêche de continuer l'aventure, patience, je vais revenir ce soir.

DSC04693

Le soir venu Max vint me rejoindre, il y a les galinettes qui sont déjà en poste, j'embraque avec moi ces précieux bibis et en quelques heures tout peut reprendre son cours. La configuration n'est pas la même, le vent à tourné à l'Est, les houle fait son apparition je suis très septique sur le déroulement de la soirée. Heureusement quand rien ne marche, en échange on fini toujours par trouver son compte dans le déroulement de notre histoire. Alors que nous sommes bien installés à surveiller la moindre touche un gars arrive et s'installe à une bonne vingtaine de mètres de Nous. il tape la discute avec Max quelques instants une fois ses cannes installées et il se dirige vers moi en composant avec les roches qui serpentent sous les pas. C'est Stef, un lecteur de nos lignes qui s'est lui aussi échoué sur ces bouts de roches. Contrairement à nous il a déjà fait rapidement quelques blanquettes tout à fait honorables, nous faisons connaissance, on échange les numéros de téléphone...

DSC04917

 

C'est un habitué des lieux, d'ailleurs il n' a pas été long à nous prouver tout le sérieux de sa technique car sous nos regards médusés  il s'est fendu de belles touches alors que nous, on est KO.

DSC04921

Il est client d'orlando et tout son matos vient de chez lui, les grands esprits se rencontrent.

Allé Steph on se téléphone Jeudi et on décide du poste de Vendredi....

Commenter cet article

Max 07/03/2013 17:19


Dommage mon roro pour cte belle dorade conaissant bien tes cannes vu le pliage dans les regles de l'art sa devrait etre une vraie patate normal que tu sois deg comme moi quand jai casse sur ma
grosse l'annee derniere m'enfin roro tu sais que cette annéee on va se ratraper et on va faire des records !! sa commence demain !!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 08/03/2013 12:49



Ca part de là !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Bises Max



latil 05/03/2013 16:26


Pas de chance pour ta dodo j'suis dégouté a ta place cher roro.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 05/03/2013 17:32



J'ai encore des frissons car cela aurait été la plus grosse !



Robin 05/03/2013 12:00


Bon, j'ai fait ta recette de soupe de poissons... Ma chérie qui n'aime pas ça, a bien apprécié! Et moi heu... comment dire? Je me suis pété le bide en douze! Alors MERCI pour ta recette (et pour
le ménage qu'elle a provoquée dans la cuisine)!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 05/03/2013 17:31



Hahahahahaha,


La pêche de roche n'est pas ce qui se fait de mieux en technique, quoique...Par contre les convives font le plein de sensations et de saveurs grandioses qui pousse toujours à y revenir, de la
pêche et à la table. En tout les cas bravo pour t'y avoir essayé.


Bises Roro



Renaud 03/03/2013 21:00


Les Lecques, j'esperais que ce nouveau magasin se raproche un peu de marseille, tampis.


Pour aimer la nature, les poissons et tous les êtres qui peuplent notre planête je pense qu'il faudrait d'abord aimer la nature humaine. Comme toi j'observe beaucoup les gens (je mets de coté les
politiques car je ne sais tjs pas ds quelle catégorie les classer... animaux, humain ?) mais je dois dire que ces dernières années la nature humaine m'a pas mal déçu voir carrément écoeuré... Bon
heureusement j'aime toujours les dorades hein . En Parlant de dorades, c'était quoi le poipoi qui s'est décroché?


Je serais av vous ds 15 j. La bise a tous les silverboys.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 03/03/2013 23:49



Ce qui reparti à l'eau c'est la daurade de l'année, j'ai tardé à demander le salabre et mon fils à tardé à le prendre, bon, c'est ainsi...


Tu viens quand tu veux Reno on t'attends.


Bises roro.



alainpaddy 03/03/2013 19:32


Coup de gueule et coup de vieux pour Roro !! 


Justifié ce coup de gueule ! c'est vrai que lorsque l'on voit certains blogs , sites ou revues halieutiques !! à part les photos orientées ou quelques remarques plus ou moins connes !! on se pose
des questions !! beaucoup de monde s'en fout ! 


pour le coup de vieux ! c'est en rapport avec les excuses trouvées  pour ne pas voir les touches !!
heureusement que les minots sont là !! Tant qu'il y a de la vie !! il y a de l'espoir !! 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 03/03/2013 20:11



Le pire c'est que je me rend compte que je prends peu à peu la place de mon père, Gulp !!!!


Bises mon Pad



Robin 03/03/2013 18:02


Hello Roro!


 


Ce matin je me suis fait une chtite pêche derrière les goudes (j'ai d'ailleurs cru voir ton sosie... Mais ce ne pouvais pas être toi car: 1) Tu es une espèce nocturne, or là le soleil pointait le
bout de son rayon. 2)Tu ne vois le jour seulement quand tes enfants te trainent de force...).


Après mon forfait accompli, j'ai tout bien rangé, fais le tour 3 fois pour ne rien laisser traîner, et là, un petit sourire en coin, je repensais à tes coups de gueule contre les crados qui
peuplent cette terre...


A part ça, deux choses marrante ce matin, la première, en allant mettre de l'essence à l'hypermaché de ma ville, une mouette m'attendait, ensuquée... (Je rappelle pour les non avertis que
j'habite Manosque Oo' ).


Deuxième chose: j'ai pêché un chien. Si si. Le chien d'un monsieur est tombé à l'eau, et ne pouvait remonter une paroie de 2 mètres. Heureusement que le coin m'était familier et que je
connaissais un accès aisé à l'eau...


 


Biz Roro, et vivement qu'on se fasse une pêche juteuse. :D

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 03/03/2013 20:16



Tu lui a sauvé la vie quoi,


je peut t'affirmer que je ne pêche le jour que pour sortir les enfants, sinon je suis résolument une espèce de nuit mais...vu que les daurades mangent mieux le jour en ce moment je pense que je
ferais une exeption. 


Il faut qu'on se programme une sortie rapidement, encore toute mes excuses pour la dernière c'était pas jouable pour moi.


Bizz Robin.



Articles récents

Hébergé par Overblog