Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #calmar

Chaque années nous assistons à une vague de nouveautés qui déferlent dans les rayons des boutiques des magasins. Il faut reconnaître que l'année 2013 est riche en sensationnel et elle n'est pas un replâtrage vulgaire d'une gamme vieillissante. Certaines marques vont même consentir à pousser le bouchon très loin afin qu'il ne puisse pas être rejoint immédiatement c'est le cas d'OLYMPUS. On le sait, les matières n'ont plus de secrets pour les fabricants mais certains les manient mieux que les autres et cela donne parfois un résultat incroyable. Nous avons été sollicité pour tester le nouveau fil de chez Olympus et nous avons trouvé un 22 centièmes ( c'est la dimension mini proposée pour la france pour l'instant) qui résiste à plus de 10 kilos, c'est presque deux fois plus qu'un fil courant, il est incroyablement élastique et résiste mieux à l'abrasion que les fils anti-abrasion, un peu comme les fils ALPHA de l'époque mais version 2013.

sea-blue---Copie

Les pêcheurs de marbrés vont s'en donner à coeur joie car il est possible que la marque fournisse des dimensions beaucoup plus petites tout conservant un rapport poids puissance phénoménal et vendu 15 € la bobine, merci la crise...

Dans le même rayon il a un nouveau venu dans la gamme des moulinets de surfcasting à prix modéré, il a vocation de confirmer le pratiquant par des qualités mécaniques réservées normalement aux poids lourds toutes catégories, en 8000 on à hâte d'essayer tout ça...

ALIOTH-SURF intro copertina

Fini les mécaniques qui ont de l'embonpoint et lourdes, on va trouver des tailles guêpes abritant des pièces en mouvement réglées au micron graissées presque à vie ne nécessitant pas de démontage même si il est maltraité.

Dans le vie d'un pêcheur à la ligne il y a beaucoup de choses qui peuvent changer radicalement sa propre façon de percevoir l'environnement. Toutes les cannes à pêche peuvent envoyer facilement du plomb, tous les moulinets savent rembobiner du fil et tous les fils résistent à un poids que le fabricant à bien voulu lui donner. Même si de façon générale il n'est pas toujours utile pour un pêcheur qui fréquente les secteurs rocheux de se barder de matos hyper affûté c'est quand même un grand plaisir de posséder du beau matériel. Par expérience il faut éviter de cumuler plusieurs facteur qui sont des vecteurs à embrouilles comme un canne premier prix, un moulinet premier prix, du fil premier prix et des appâts premier prix. Nous l'avons vu seul de bons appâts vont faire la différence sur le résultat global, après, remonter le poisson est une affaire simple à comprendre, avec du bon matos c'est facile et avec du moins bon c'est moins facile, point.


DSC04842.JPG

Nous on est de sortie ce Vendredi soir, comme d'habitude nous arrivons à super bourre dans notre secteur rocheux, il fait bon, pas de vent ni de vagues et Renaud arrive vers huit heures. Nous nous installons rapidement des gros bibis d'ORLANDO pour voir si il reste quelques daurades sous les eaux et aux calmars avec des sardines congelées au gros sel.

DSC01512.JPG

Rapidement Max appelle un salabreur pour lui venir en aide, il n'y a pas beaucoup de possibilités pour enfourner le coco dans les mailles et c'est avec beaucoup d'astuces qu'il remonte à la surface. Le nouveau leurre orangé de chez VEGA est un allié très précieux quand les calmars boudent les poissons, cette fois-ci la cause est entendue ils ne voudront sûrement que cela.

DSC04581.JPG

Normalement il est prévu que le vent se lève dans la nuit, tu parles il est annoncé un petit Mistral à 140 kmh autant dire que nous profitons de la brise légère car je ne pense pas pouvoir rester toute la nuit.

DSC04577

Nous installons plusieurs cannes avec ces fameuse calamarettes armées de gros hameçons, la passage fait elles irons essayer de trouver un calmar entre deux eaux par l'intermédiaire des gros bouchons lumineux. La soirée est bien tranquille car nous n'avons pas beaucoup de touches, les bibis pourtant trouvent quelques poissons affamés en faisant sur nos écureuils quelques secousses. Max nous interpelle encore, son petit leurre orangé à une fois de plus trouvé un gros calmar, malheureusement vu la canne et le moulinet il ne sera pas facile à mon ami de remonter facilement, moi je me place dans une faille qui est un peu moins haute que les autres pour le glisser par miracle dans le filet. Je le met dans un trou d'eau où il se revêt d'une couleur rouge foncée qui trahi sa rage et il crache de grosse gerbes d'eau qui arrosent nos jambes.

DSC04582

Vers minuit c'est mon tour d'avoir une touche, elle n'est pas énorme mais au moins vu les conditions j'en suis heureux car à force de voir une canne anémique on fini par ne plus y croire du tout. Je remonte un poisson qui n'est pas très combatif au départ mais au fur et à mesure qu'il rejoint le surface sa nature de sparidé se dévoile, c'est la première blanquette de l'année, Youpiiiiiii !!!!!

DSC04592

Comme prévu le vent se lève au cours de la soirée, il ne fait pas dans la dentelle, les bannières des fils s'allongent sur la mer qui frise un peu et les bouchons placés à droite doivent être mis à gauche sous le vent. Ce qui n'était pas vraiment prévu c'est l'arrivée de la pluie. Nous devons remiser nos affaires au sec car mis à part les vêtements de pluie nous n'avons pas de sacs étanches, les appareils photos et vidéo sont enfouis dans un sac plastique ce qui risque d'être compliqué pour la fin de l'article mais bon.

Renaud nous quitte sous une belle pluie vers une heure et demi, nous on reste encore un peu, notre ami n'a pas fait cinquante mètre quand Max se fend encore d'un autre calmar encore plus gros que les autres mais là, sous la pluie et avec beaucoup de vent, ça va se corser. Il le remonte comme il peut à la surface et dans un mouvement de désespoir je le met dans les mailles après deux tentatives lamentablement manquées.

Deux heures du mat c'est trop pour nous, les sacs à dos baignent dans l'eau et nos affaires de pluie trouvent ici leurs limites, la route pour rejoindre la voiture n'est pas très longue mais le Mistral souffle fort et la pluie abondante nous vient de face. Je n'ose pas sortir l'appareil photo pour faire le cliché final, de toute façon je suis trop occupé à plier dare dare les affaires pour penser à tout ça. On va bien en baver pour rejoindre la voiture, nous nous mettrons provisoirement à l'abri dans un abri-bus comme deux clodos trempés jusqu'aux os en attendant que le courage nous revienne et pour fumer un peu aussi...

DSC00735.JPG

On se dit qu'avec une blanquette et trois calmars nous n'avons pas fait la sortie de l'année mais bon, à la pêche un jour tu es chat et un autre tu es rat...

Commenter cet article

lesardigne 09/02/2013 06:25


et vive le calamar quel courage....


 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 10/02/2013 13:56



Oui mon cloclo il ne manque plus que toi pour faire parti de la fête !!!



zakari 04/02/2013 17:46


oui mon roro c deja bien tu a u 1blanquette et de calamarosss c bien je sui de retour apré une gripe ki ma tué lobiz les amie

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 04/02/2013 18:09



C'est mon tour pour la grippe mais j'irais quand même à le pêche....même mort mon fantôme ira au bord de l'eau !!!!!!!!



marco 04/02/2013 13:02


Salut Ro, petit message pour te dire qu'il y a un reportage pour toi dimanche prochain sur Arte. Apparemment ça serait la première fois qu'il filme le calamr géant (8m) à 700m de profondeur.


Un reportage d'1h30 sur le calmar ça devrait te plaire.


 


Ps: petit conseil technique pour pêcher ce fameux calmar: un bouchon lumineux, une calamarette XXXXXLLLLL et un vif crédible....je pensais à Max le roi de la turlutte!


Et le remonter sans salabre!

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 04/02/2013 18:08



Sur le dernier calmar on ne voyait même plus le leurre dans le tentacules, tu parles que j'ai salabré en plus c'est sur une canne à leurre à dix euros en fibre pour la rivière et un moulinet gros
comme une pièce de deux euros. Pliage de canne dans les règles avant de voir le missile arriver !!!!


Bises et merci pour m'avertir du reportage, je sent que je vais verser une petite larme...



Renaud 04/02/2013 12:53


Bisard mon com est resté anonyme, celui qui parlait du bouchon télécommandé.


Renaud.

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 04/02/2013 18:04



Oui j'ai capté bien sur car il n'y avait pas de fantômes avec nous... Tu n'était pas en haut de la côté que Max  à pris au autre calmar, pour le coup c'était le plus gros, tu aurais dû voir
ca, salabrer sous la pluie devient un grand moment de solitude.



alainpaddy 04/02/2013 12:21


On en revient toujours au même !! il faut y aller ! seulles les courageux ont de la chance !! Le salabre a encore sévi !! je pense que dans certaines conditions il est indispensable ! 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 04/02/2013 18:01



Oui Pad sur un calmar de plus d'un kilo et un leurre de 20 grammes l'issue est fatale pour le pêcheur, en plus le remonter sur plus de quatre mètres ça paraît impossible donc un bon coup de
salabre est insdispensable.


Bises Mon Pad



ange 03/02/2013 22:35


salut compagnons d'infortune,comme nous vous avez ramassé le vent et la pluie,par contre pour nous le poisson etait là,plein de marbrés et des touches en pagaille nous sommes retournés dans notre
coin secret preféré,encore une fois vaincu par les elementsmais comme vous on abandonne pas et on sera a poste la semaine prochaine,,biz

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 04/02/2013 10:57



Voilà une bonne nouvelle qui va nous inciter à nous aussi de nous tourner vers les poissons, les calmars ne sont pas assez présents pour s'y consacrer enitèrement de plus, apparemment les loups
refont leur apparition.


L'important, poissons ou pas, c'est de prendre du plaisir à pêcher et quand je voit des gars qui cherchent à faire des cartons à tout prix je me demande ce qu'ils trouvent dans nos lignes...


Bises Ange.



. 03/02/2013 22:34


Quand je suis arrivé à la voiture ça tombait pas mal, j'ai pensé à vous en espérant que vous étiez en route.


Coté matos pour cette année, moi ce que je voudrais qu'Olympus invente, c'est un bouchon équipé d'un petit moteur électrique dirigeable av une télécommande, histoire de plus avoir a se lever pour
relancer a chaque fois. Sur que tu peux bricoller ça Ro , parc'que pour moi ce fut un peux la soirée cata, entre
les fils croisés ou emmélés ds les rochers...


Merci a Max pour le coco.


Bise les gars.


 

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 04/02/2013 10:47



Le bouchon electrique c'est prévu pour l'an 2048, avant ça faudra se contenter du  courant qui emporte les fils et flotteurs vers le large.


Bises



jacky 03/02/2013 22:33


alors là, bravo à tous les 3 pour votre courage, et vos prises. Max le bourreau des calmars au leurre !

RORO, GREG, MARCO, GEGE. 04/02/2013 10:42



Quand on trouve le leurre qui marche ça change du tout au tout, la preuve est là.


Bises Jacky



Articles récents

Hébergé par Overblog