Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par ROLAND
Publié dans : #Poissons

 

borelly-2010-20avril-202009-20003---Copie.jpgEt bien oui ce mardi soir je suis à la recherche d'un poste de pêche, le vent de nord-ouest bien frais n'est pas un brin constant et je ne pense pas pouvoir être à l'abri ailleurs que dans mes calanques car il faut dire que selon le vent qui est présent la pêche fini par être vraiment pénible à la longue.

La marche est difficile, pénible, mais offre de jour un paysage de toute beauté qui n'est pas toujours respecté à sa juste valeur. Je marche non loin d'un petit groupe de pseudo-marcheurs qui au fur et à mesure de leur progressions éparpillent des emballages de céréales énergisante de chez déchatlon. je n'attends pas qu'ils aient le loisir de recommencer et j'interpelle immédiatement le coupable en lui signalant que les calanques ne sont pas des poubelles ce qui ne va pas le ravir immédiatement...( en plus des barres de céréales pour effort intense pour une demi heure de marche...ça sent le gros sportif tout ça).

 

DSC03279

 

Arrivé sur mon poste je déballe mon attirail méthodiquement et ouvre un sac pour la poubelle...au fond du trou juste à côté il y a un peu de tout, des chiffons sales, une boite de fromage, des tickets de jeu, des canettes...Je ne suis pas bien sur que ce genre de choses arrangent nos affaires de pêcheurs, de plus il y a eu un feu allumé avec des branches coupées directement sur l'arbre, je vous laisse juge sur les incidences que cela peut avoir sur les textes de fermeture des calanques car à ce rythme il va il y a avoir des barbelés qui vont tout interdire.

 

Pour ce faire j'ai apporté le reste de mes bibis, de crevettes et des lanières de calmar mais il me manque une belle bogue ou deux pour poser un bouchon au loin.

la nuit tombe lentement sur Cassis, la mer est calme malgré le vent qui  chantonne dans les arbres, le contraste entre ombre et lumières surexpose toutes les couleurs qui faiblissent peu à peu. J'ai calé mon bouchon pour le calmar, un tandem crevette au raz des roches sur la gauche et un bibi en face qui à déjà servi à la Ciotat vendredi soir, tout va bien...

Il n'y a pas l'ombre d'une demi touche même bien après le coucher

quand soudain mon bouchon coule d'un bloc puis remonte, au vu de la façon de se coucher sur l'eau je sais que c'est un calmar qui est au bout, je le remonte lentement pour ne pas qu'il se décroche et en même temps si il pouvais attirer ses copains près du bord ce serais bien. Que l'on soit de partout au bord de l'eau c'est toujours pareil, pas de touches ou toutes en même temps c'est ce qui vient d'arriver. Alors que je suis aux prises avec un calmar, l'autre canne à la crevettes a un départ dans les règles, mais bon je ne peut pas la prendre par faute de manque de bras.

 

DSC03282

 

Mon méfait accompli je vais m'occuper de la canne à pêche qui m'a trouvé un client, à la touche nette c'est un sar mais qui s'est embusqué entre les roches et il s'en sortira avec un n°4 dans la mâchoire. J'ai pu observer que le calmar malchanceux qui s'est laissé prendre n'était pas tout seul dans l'eau, j'ai pu en compter quatre supplémentaire que je vais rapidement  prendre.

 

Ce soir nous ne sommes pas nombreux à pêcher sur Cassis, je vois bien deux ou trois lumières éparpillées qui scintillent dans le noir mais je suis loin du temps fort de la pêche au calmar où entre les bouchon et les frontales qui forment comme une immense piste d'atterrissage pour les airbus. Ha, j'ai une belle touche au bibi, un peu molle mais au bibi c'est toujours un peu la surprise alors je suis prudent...c'est lourd, pas coups de têtes, pas de rushs, ummm...je vois une petite murène roulée en boule sur le fil, bon retour à l'eau...

 

DE-AOUT-A-DECEMBRE-09_1184.jpg

Deux heures du matin je suis sur le retour, arrivé dans la passe de port pin, une petite troupe de jeunes gens sont affairés à attiser un feu avec les branches éparpillées dans la colline, leur rires sont bruyants, le bruits de canettes qui éclatent résonnent dans la petite crique, ça fait beaucoup de chose interdites pour ce soir.

Calanques de Cassis, je vous ai aimé, mais je craint qu' a cause de toutes ces choses tu sois bientôt enchaîne par un décret pondu à cause d'une poignée de mecs...

  35

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog