Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par Roland & David
Publié dans : #calmar
photos--02002.jpg
Jeudi soir c'est l'extase il est 17 h 30 et je suis tout en jambes dans les calanques de Cassis afin de traquer un copain, mais vous savez qui ? La nuit est presque tombée et je ne suis toujours pas en poste, le problème de cette saison c'est qu'il est presque impossible d'arriver au jour à la pêche même en finissant à 16h30. Un simple imprévu ou un léger embouteillage, ne parlons pas d'une crevaison, peut vous faire louper le premier passage des calmars...Le mot est dis, le passage. Ces tendres bestioles navigent beaucoup parfois en troupe, parfois a deux, toujours mal intentionnées elles suivent les courants froids afin de trouver leur proies. C'est pour cela que l'attente peut être longue voire très longue, voire pas de touche du tout !
Cest un peu ce que je me demandais hier soir, juché sur mon rocher dominant la mer tout étais d'un calme impressionant, la mer totalement lisse, les étoiles qui font des virgules qui se reflètent dans l'eau se mélangent au  halot de lumière des paquebots qui passent au loin en file indienne.
Nous sommes déjà vingt heures trente, je n'ai eu la moindre touche pourtant tout est réunis pour accueillir nos amis transparents, le seul hic c'est qu'ils ne sont pas là même si les conditions nous paraîssent idéales.
Vingt deux heures je suis très inquiet car je n'ai eu le moindre signe de la présence des calmars, bon je ne vais pas rester toute la nuit pour rien car je pense que si ils étaient ici j'en aurai déjà pris ( au moins un ).
Je remonte ma première canne, je déclipe le bouchon, un coup d'oeil sur mon autre bouchon qui flotte, j'enlève la bogue de la teutonière, je coupe l'agraphe, un rapide coup d'oeil sur mon autre bouchon qui flotte...
Je met le gros star light dans ma poche, je rembobine le fil en marmonant, un rapide coup d'oeil sur mon autre bouchon qui.... HHOOOO put...je prends la canne à toute vitesse en main et oufffff, c'est un gros client qui y est dessus, en principe le gros sujets sont biens piqués mais se déchirent à force de tirer comme des bargeots donc, je ne le brusque pas, tout en douceur....ce sera mon premier. Je relance mon jeu immédiatement juste pour voir si c'est le signal ou juste un faux départ. Par chance c'est le signal du débarquement car j'en prend un autre presque immédiatement, puis un autre et ainsi en cinq minutes j'en ai déjà six.
Il est à présent minuit, cela fait un bon moment que je suis aux aguets car de temps en temps je remonte un calmar, mais au fil des heures les touches s'étalent et progréssivement je n'en ai plus. A une heure et demi je plie boutique avec dix individus dans ma musette et un petit sar.
Je quitte le ciel étoilé pour fondre comme un loup dans les dédales de roches, je ne peut m'empêcher d'éssayer de comprendre pourquoi la vrai saison n'a pas encore démarré car les conditions sont extrêment favorables. Autant de question qui flottent au dessus de me tête et pour lequelles je n'ai pas encore de réponse...
11122009044
Voilà de que c'est quand on oubli son appareil photo, le rendu d'un portable n'est pas le même.
10122009043

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog