Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par roland
Publié dans : #calmar































Jeudi soir le temps est calme, pas de vent et la mer est tout simplement extra plate pas une seule vague pour tout gacher. Dès son arrivée sur le poste de pêche David déploie tout son attirail sans attendre et se concentre sur sa canne fétiche. Le résultat ne se fait pas attendre et son bouchon plonge au fin fond des eaux aussi noires que ses desseins. Tout au long de la soirée il en prend un peu  à droite ou une peu à gauche, tient une touche devant, ils sont arrivés ,les calmars sont de retour ce soir il en est sur... Toute la nuit va être un peu comme ça, le temps est trés calme et propice  à démultiplier la voracité des calmars, il en prendra neuf et en a manqué plusieurs, suivi de trois sars et un beau billard.

Moi je ne peut y  aller que ce vendredi soir et pour être franc je me tâte car il pleut averse... Michel et cédric sont à la chapelle de Cassis et m'assure que cela va rentrer dans l'ordre dans la soirée, bon. La pluie va continuer jusqu'a mon arrivée en poste au même endroit ou mon ami à fait pêche. Dans mon fort interieur j'espèrai une soirée assez calme, je me suis pris le vent en pleine poire, des vagues qui vont un coup à droite  et puis à gauche une demi heure après. Malgré tout il y a des touches serieuses je ne m'ennuie pas du tout. Le premier calmar est tout petit mais dans un bonne sauce tomate légèrement piquante cela ne se re marque pas. Le problème c'est qu'il y a des bogues de partout qui ne laissent pas la sardine en place. A des moments il y en a tellement qu'une sardine entière est néttoyée en  une minute. Inutile de vous dire que mes deux kilos d'appâts va en prendre un coup et je dois pêcher avec des bogues pour tenir la soirée sinon dans une heure je peut m'en aller. Le bouchon que j'ai mis  au bord  à disparu et le poisson tire fort, super les oblades font concurence aux  parasites je vais m'amuser un peu! puis il y a le passage des sèvereaux ( saurel en français)  mais bon  il sont assez petits et je ne les gardes pas sauf un qui est beaucoup plus gros. Et puis d'un coup le bouchon avec une bogue accrochée plonge, le rayon de lumière que fait les deux sartlights quand ils s'enfoncent dans l'eau me plait, cela fait une grosse boule de lumière qui fait monter l'adrénaline dans mes veines. Je suis content car il est bien piqué et il combat férocement, mais bon, c'est son dernier instant je le met dans mon seau. HOP, un autre est piqué sur la bogue, le bouchon part carrément à gauche à contre conrant ( et vent ) lui aussi est de belle taille et est piqué jusqu'à la moëlle il ne s'en sortira pas.
 Une heure et demi du matin ? c'est assez bonne heure d'ordinaire la soiré commence mais ce soir  j'en ai marre le vent m'a saoulé je commence à avoir mal de tête je plie boutique avec trois calmars deux belles oblades et un beau saurel, pas mal au vu des conditions météo. Je me suis bien amusé c'est l'essentiel !!!!

Roland.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog