Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par roland
Publié dans : #calmar

calmfevbri.JPG
Malgré que nous soyons malades tous les trois nous nous retrouvons a la chapelle de Cassis pour une soirée de pêche. Michel est déja sur place pour se reserver les meilleurs coins. Suivi de David et de moi un peu plus tard. Habillés comme si il faisait un froid polaire nous faisons peine a voir , mais qu'importe on est la !!

Dès mon arrivée d'autres copains d'Aubagne sont sur place et ils ont déja et depuis 4 heures de l'après-midi pris deux calmars. Le plus gros fait trois kilos, ( vise la taille de la chaussure de Michel )je n'en ai jamais vu de plus gros !  Moi je cale  au bibi que David est allé chercher " AUX DEUX FRERES " rue Roger Salengro près du casino du Pin Vert à AUBAGNE.  Les appâts sont d'une fraîcheur incroyable presque trop pour la petite faune qui pourait leur régler leur compte ...Bon bref, avec ça si je ne prend rien " c'est qu'y a rien ! ". Michel,fait comme moi, on cale tranquille, on se pose un peu. Cet enfoiré de David même mort il  a la ressource de calculer des trucs qui vont lui faire prendre un calmar par ici et un autre par là et un autre repar ici ! Miche et moi on est au cinéma, les cannes ont un peu des touches de tous les côtés sauf les notres qui sont figées ... Les autres copains te sortent un beau poulpe par ici et un autre gros poulpe par là sans presque de répis entre les touches. La nuit est douce, la brise légère nous passe sur le visage sans nous heurter, je regarde les nuages chargés de sanglos passer sur le cap canaille pour se noircir sur l'eau. Les lumières de la ville éclairent doucement le plafond et les eaux, la mer est calme presque sans vagues, nous sombrons miche et moi dans une létargie cruelle a cette heure.
Nos autres copains sont affairés et attentifs à la moindre touche, les yeux braqués sur le leger bal des lumières de couleurs ( bracelets abondament utilisés en boite de nuit) préssés de piéger un autre calmar. Pour moi le temps est trop lourd , pourtant je suis bien avec mes potes mais a deux heures je rembale tout un peu rapidement, ma boutique a espoirs est méticuleusement rembobinée, mes cannes rassemblée mon sac mis a dos.
Mes amis vont rester ici continuer un peu leurs rêves, ils verront demain si il se sont réalisés.brizzipoulpfev.JPG

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog