Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #Poissons

Notre histoire commence encore une fois sur les capeaux de roue, il est 21 heures quand nous pouvons enfin décoller de la maison à la suite d'une petite série d'embrouilles si habituelles chez nous. J'embarque Nicolas devant Cabesto et nous prenons enfin la route, la nuit commence à pointer et ce ne sera pas facile mais bon, marcher la nuit c'est mieux que sous un gros cagniard. Les postes que j'avais entrevus sont tous pleins de pêcheurs, la moindre parcelle de recoin accessible est prise, nous devrons marcher profondemment dans les calanques pour trouver un poste libre. Remarque tant mieux car j'avais envie de montrer  à mon ami une nouvelle facette de nos pêches et c'est pour le moins ce qui va arriver.

Nous nous installons rapidement tout en discutant de tout et de rien, les premiers lancés sont francs et bruyants, ici on peut se faire plaisir car il y a de la place, de plus le ver de rimini n'est pas un frein à la distance car il est fin. Le matos fait trempette nous pouvons ouvrir une bonne bière bien fraîche et se rouler une bonn clope haaaaaaaaa !

Mes cannes sont installées et c'est nicolas qui ouvre le bal avec la prise d'un beau sar aux belles dents, oufff, je suis soulagé que mon ami lui aussi profite un peu de la pêche. Rapidement c'est à mon tour d'avoir des touches, d'ailleurs celle qui est devant moi se fait pressante il faut que je remonte ma canne au plus vite. Mais du coin de l'oeil je voit mon autre écureuil qui monte par saccade, j'ai probablement croisé les fils et je remonte les deux lignes en même temps. Zut, cela va me faire un truc qui va finir par me faire refaire le montage mais...Tient j'ai sorti la première ligne et je ne suis pas croisé, ha, ben alors c'est qu'il y a un poisson dessus alors. Je pose vite le petit pageot en attente d'un retour à l'eau et je vais aller m'occuper de remonter la deuxième car cela devient vite pressant.

Les grosses daurades.

Je ferre dans la dentelle, ici je suis avec du 21 centièmes pas question d'envoyer comme un fada, je dirais même qu'à moindre erreur et c'est la casse. Au départ je sent un beau poisson qui bataille un peu, je me dit avec raison que cela doit être un sar correct ou un autre petit pageot mais pour l'instant rien de bien méchant. Mais au fur et à mesure la ligne se tend et la canne plie fortement, je doit relâcher la tension car manifestement le poisson n'a plus des masses envie de se laisser traîner. Soudain je sent de violents coups de tête qui fait plier la canne, en urgence je desserre le frein pour contrôler au mieux ce poisson, la partie commence et à mon avis elle est loin d'être gagnée. En remontant le poisson j'écrase les millions de moustiques qui assaillent la peau, dire qu'avec la chaleur qu'il fait j'ai mis la veste, pfffff...

Nicolas s'installe à côté de moi avec son téléphone portable et tente de faire un vidéo, il veut profiter au maximum de ce moment et il veut l'immortaliser, enfin bon ce ne sera pas terrible car il n'y a pas de assez lumière, tant pis. Nos lumières sont braquées dans l'eau en espoir de voir une tâche brillante arriver, mais le poisson ne veut pas venir et je n'ai d'autre choix que de rester là avec la canne tendue et subissant les rushs, on voit le noeud d'arracher sortir de l'eau puis à nouveau repartir sous l'eau comme avec Stef. Au bout de très longues minutes la daurade ne s'est pas beaucoup fatigué, elle tente un peu tout ce qui lui est possible de faire pour se libérer du fil, elle rase le bord puis repart vers le large, elle sonde et remonte, mais soudain nous pouvons enfin la voir. Pouafffffffff, c'est une grosse daurade qui arrive, d'ici j'ai un peu de mal à estimer son poids mais pour l'instant ce n'est pas mon premier souci, mon souci c'est de lui gagner du terrain sans casser la ligne, parfois j'ai frisé la limite et c'est par miracle qu'elle s'abandonne un peu. J'en profite pour la remonter à la surface mais elle tape fort sur l'eau, Nicolas se prépare à salabrer, il garde les mailles à la surface et attends que je lui pose dedans. D'un coup de poignet ferme elle rentre, Nico la remonte, le salabre est plié en deux et je doit l'aider pour la mettre au sec.

A cet instant je ne mesure pas vraiment le poids de la bestiole qui à combatu avec rage, trois kilos, plus ? En tout les cas elle est plus grosse que la dernière fois car elle ne rentre presque pas dans le bac de vingt litres et la queue est complètement dehors.

Ca fait vraiment plaisir de partager ces instants avec ses amis et je suis sûr que si j'avais été seul cela n'aurais pas eu le même parfum. Elle à complètement gobé le ver de rimini, ici pas de chichis elle a tout avalé et l'hameçon de 1 Gama est fortement planté au fond de la gorge.

Par la suite nous aurons beaucoup de touches qui vont faire disparaître le précieux ver, Nico va prendre sa ration de beaux sar  et de moustiques avant de plier boutique vers cinq heure et demi du matin. Il doit ouvrir la magasin de bonne heure autant dire qu'au mieux il dormira une bonne heure pleine avant de repartir travailler. Nous lui souhaitons bon courage... mais nous espérons le revoir aussi vite que possible car une chose est sure, avec les silverboys on ne s'ennuie jamais.

 

Bises les gars.

Les grosses daurades.
Trois semaines séparent ces deux prises celle de droite dépasse largement 3 kilos, celle de hier soir est plus large, plus épaisse, la tête est plus grosse va savoir le poids.

Trois semaines séparent ces deux prises celle de droite dépasse largement 3 kilos, celle de hier soir est plus large, plus épaisse, la tête est plus grosse va savoir le poids.

Commenter cet article

Roro34 16/06/2014 15:41

Salut a toi roro fidèle lecteur de ton blog je venais vers toi pour te féliciter de cette belle mémère ! Respect a toi et au salabreur ! En ce moment tu les enchaînent ! Au fait combien fait elle cette pastèque ? Ici aussi dans le 34 il se fait de joli plateau ! En tout cas ne change rien et continue de nous faire de si beaux récits chaque semaine au plaisir de te lire @+

roro 17/06/2014 16:42

Salut roro34 !
En fait en ce moment il n'est pas trop difficile de prendre des daurades, ça dépend un peu de l'appât que l'on utilise, les tailles varient fortement mais dans l'ensemble elles sont correctes. D'ici peu et vu le monde qu'il y a dans les calanques nous allons reprendre nos postes du Var et là je pense qu'il va y avoir de très belles surprises.
Merci pour ton com et reste fidèle à silverpeche.com

alainpaddy 14/06/2014 18:16

ça va !! j'ai compris !! tu voulais que je change la photo !! MDR !!
Bravo !! à tous les deux !! seul , pas sûr d'aller au bout ! Que ça continue comme ça !
Bises

roro 16/06/2014 14:42

Oui Pad faut changer de temps en temps mais... je te remercie pour ma colonie qui s'est vue dans ton blog, t'es un chef !
C'est quand le retour en fanfare à la nurserie ?

lesardigne 13/06/2014 22:25

au top RORO tu fais rêver

roro 16/06/2014 14:40

Il est vrai que cela m'a fait vraiment plaisir de prendre une belle pièce comme ça, en plus Nicolas à pu voir à quel point c'est délicat de ne pas tout casser quand on pêche très fin. Heureusement je n'était pas tout seul car je pense qu'elle serait encore dans l'eau.
Merci cloclo;

greg 12/06/2014 21:29

Mais c'est quoi ce placard!!!magnifiqueeeee!

marco 12/06/2014 16:58

Super poisson Roro tu les alignes en ce moment. Par contre, j'ai l'impression qu'il faut sortir le carnet de chèque à chaque pêche avec ce fameux Rimini!
En tout cas en 3 semaines, ça fait une sacrée différence de chaleur si on regarde comme t'es habillé! Bises poulet

roro 12/06/2014 19:20

Oui c'est sur que partir avec un ver de rimini et basta ça peut faire peur mais, en gros ça ne mord qu'à ça. Effectivement la température de l'eau joue un rôle primordial mais bon, depuis le mois de Mars nous n'avons pas eu de de temps mort sur les prises car à chaque fois nous sommes revenu avec du beau poisson.
Tu me donneras les dates de ta venue car il me tarde d'organiser un belle sortie en "famille".
Bises Marco .

Maxime 11/06/2014 23:03

Bravo roro magnifique poisson encore sa a du lui faire drole a nico lol t'en vera d'autre mon ami avec les silverboys crois moi. Bravo nico pour ton courage et ta determination a suivre les silverboys dans leurs aventures a bientot

pecheur des calanques 11/06/2014 22:17

bon comment te le dire ....... putai.. tu t es gaver !!!!!!! tres tres joli poisson !!! biz bonjours a toute l equipe.

Nicolas 11/06/2014 21:54

Eh bien, c'était une sacrée bonne soirée/ nuit de pêche. T'as raison Renaud, fallait pas trembler avec le salabre !! Mais quel beau poisson, et quel joli combat toute en finesse pour remonter la bète !! Encore bravo Roro.
Bises les gars, j'ai fait le tour du cadran, je vais désormais me coucher ;))

roro 11/06/2014 18:02

Hier soir nous avions de tout comme appâts, cordelles, bibis, vers noirs, chalut et rimini. En fait on a eu des touches qu'avec le rimini. Par contre la daurade a mangé un bout de rimini gros comme l'ongle du pouce, ça fait plusieurs fois à la filée que c'est ainsi.
Après moi je dit que tout cela est de la chance, elle avait envie de ce petit bout et elle s'est piquée au bon endroit voilà...
Bises les gars.

steph 11/06/2014 18:01

Superbe prise!! Aie aie aie ca c'est un beau poisson!!! Bravo a tous les deux et biz a tout le monde.

renaud 11/06/2014 16:59

Congratulation fada !!!!!!!!!
Moi a vu de nez comme ça..... comme j'ai un peu l'habitude de ce genre de prise (lol)..... je peux te dire que c'est un poisson qui fait environ 3,9 kg !!!!!
En 21/100e !! Yeahhh, la classe.
Pas droit a l'erreur en salabran hein Nico !
Braaaaaavooooooooo a tt les deux.
Bise les gars.

Jm 11/06/2014 16:07

Ça c est un placard vraiment belle bravo bise

Articles récents

Hébergé par Overblog