Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SILVERPECHE.com

SILVERPECHE.com

LE BLOG DES SAISONS

Publié le par RORO, GREG, MARCO, GEGE.
Publié dans : #pêche au bord de l'eau., #sport

La première sortie c'est Greg qui ouvre le bal, il est  en compagnie d'un copain qui va l'aider dans cette aventure à faire tant bien que mal le trajet dans les calanques de Port D'alon. Ils vont trouver un poste sans trop de difficultés car ce coin regorge de petites criques toutes disposées à accueuillir deux fadas en mal d'écailles.

Pourtant il ne va pas se passer grand chose sous les eaux, malgré des appâts de toute première qualité et les touches se font largement attendre. Le tout premier poisson à faire les frais d'une batterie de cannes c'est une petite mustelle de 300 grammes qui ne fera qu'un aller retour entre la mer et la terre, il est urgent de na pas traîner à décrocher la bestiole car elle est fragile à la vie et le temps lui est compté.

Les heures passent dans la bonne humeur, en regardant le chemin du retour derrière lui, mon ami est songeur car le sentier boisé qui n'est pas très dur à l'aller se transforme en galère au retour à cause des pentes glissantes. IL faudra prendre son mal en patience et grimper et grimper encore telle est la croix du pêcheur acharné. Mais soudain alors qu'il rêvasse les yeux ouverts, une belle touche intéromp la discution virtuelle, mon copain laisse faire car il faut être assez prudent sur les démonstrations trop expressives de l'écureuil, d'expérience en cette saison il vaut mieux quelques tirettes franches que de gros départs bruyant. A force de subir ces touches plus de 20 minutes il est normal de ne plus tenir,  Greg va envoyer un ferrage et remonter l'ensemble. A première vue il y a un truc très lourd dessus qui ne donne pas de coups de têtes mais qui se fait très lourd sur la fil. A vrai dire  il ne sait pas exactement ce que cela peut être mais à force de mouliner une belle tâche blanche arrive à la surface c'est... c'est.... Ho putain une grosse seiche, mais elle à quoi dans les tentacules ? D'un coup la réalité les ramènent à la vie, leur poste est bien trop haut pour leur salabre et il faudra l'échouer sur un cailloux ou une autre embrouille dans le style, de toute façon côté embrouilles c'est notre quotidien...

Comme prévu ça se présente mal pour eux, la seiche ne veut pas monter sur le cailloux car comme d'habitude c'est la canne la plus pourrie qui prends le plus gros poisson, donc comme prévu elle va se décrocher et disparaître, par contre elle leur laisser un renseignement tout à fait incroyable, elle à bouffé le petit fiélas qui était sur la ligne, je ne savais pas que les fiélas se faisaient bouffer eux aussi, bon...

Inutile de dire que la soirée va tourner court, vers minuit il n'y aura plus aucune touches pire, même les mourons ne seront pas visités, c'est comme si dans l'eau la mer était devenue vide, sans aucune vie pas même un petit poisson. Les affaires vont valser sur le dos et le retour à la voiture sera comme promis, une vrai galère...

Pour nous ( Stef, Jean-Marc et moi) la soirée s'annonce un peu mieux que nos compères malchanceux, le poste choisi est bien plus accessible et plus proche car la pluie est prévue. En quelques minutes toutes les cannes préalablement montées vont être envoyées au plus loin, bibis, mourons et rimini. Quoique nous sommes hésitants à mettre le rimini car nous avons qu'une fois mis dans l'eau les autres vers ne marchent plus. 

Stef est le premier à sortir sont poisson, ce sera une belle blanquette, pour nous c'est autre chose. Moi je n'arrive pas à faire un beau poisson, c'est tantôt un petit pageot, un petit sar voire un beau yeux, mais rien de bien gros qui va permettre de garder, pourtant j'ai tout ce qui faut mais il semble que ce soir la raison soit ailleurs. C'est étrange mais nous trouvons qu'il y a beaucoup de bateaux qui passent au ralenti feux éteints, il est à peut près sûr que des filets sont déroulés et vu les distances le poisson ne peut pas rentrer. Une fois le méfait accompli ils repassent à fond la caisse tout feux déployés, du coup ça nous donne raison, le coin est truffé de braconniers qui pêchent sans vergogne dans les coin interdits. Mais pour nous ce n'est pas bon car il va être difficile de prendre un truc correct vu que le filet fait au moins un kilomètre, de plus vu qu'ils ne sont pas signalés avec des bouées tu as l'impression qu'il n'y est pas, mais au bout d'une soirée sans touches de daurades ou de loups il faut se rendre à l'évidence. par contre petit fiélas, petits sars là, y'en a à gogo, qué misère !

Vers trois heures du matin c'est l'heure de partir, c'est à ce moment que Jean-Marc va faire son poisson et quel poisson ! Une très grosse sole s'est endormie sur l'appât, je vais juste lui donner un coup de main pour la sortir et je vais pouvoir enfin faire quelques clichés pour vous.

 

 

Deux sorties foireuses.
Deux sorties foireuses.
Deux sorties foireuses.

Jean-Marc dédie son poisson à Sabine son épouse, elle lui avait demandé de rentrer avec une sole car elle en à envie, comme quoi quand on demande gentiment à un pêcheur il sait faire des miracles...

Commenter cet article

eric 26/03/2014 21:16

bonsoir roro et a tout le team silverpeche je viens a la quete de precieux renseignements
sortant de ma camargue et pour preciser mon lieu de peche (plage napoleon) je viens de prendre mes quartier a bandol.apres une inspection des cotes je m apercois que c est un littoral tres rocheux donc j ai bien envie de me retourner vers la peche au bouchon que me conseilles tu ?

Renaud 25/03/2014 11:26

Bravo a tous av un spécial big up pour Greg que je n'ai plus vu depuis.... depuis trés longtemps.... cap Tayat je crois. Dommage pour la totène, ça se mange bien ça. Bise.
Quand a Roro et sa bande, je suis d'accord av Missa, meme quand c'est compliqué, que le poisson est difficile, météo pourri et compagnie... ya toujours un beau poisson ou tt du moins une casse, un décroché... bref il se passe toujours un truc quand sur les autres blog c'est calme, calme, calme ...
Bise à tous.

Missa 25/03/2014 08:09

Toi yen a faire encore du poiscaï quand tout le monde gogo bredouille, toi pas gentil avec missa mais toi plus fort. Toi donner conseils à missa pour capturé gros poisson et moi donner grigri pour santé amour travail.

greg 24/03/2014 19:51

Magnifique cette sole!
Dommage pour moi et christian car la seiche qu'on a pas pu remonter faisait au moins 1.5 kilos vu la taille de l engin!

Jm 24/03/2014 18:02

Il nous fallait un mec de la dde pour sortir la sole

Articles récents

Hébergé par Overblog